On ne naît pas sauvage… vestiges archéologiques de nos futurs

Autores

  • Michèle Soriano

DOI:

https://doi.org/10.22478/ufpb.1807-8214.2023v36n1.68949

Palavras-chave:

Construction des « sauvages », Oppression épistémique, White Sight, Féminismes décoloniaux, Angélica Gorodischer

Resumo

Dans une actualité marquée par des discours racistes qui légitiment les violences et les meurtres dont sont victimes les personnes racisées, un retour sur la construction des « sauvages » lors de l’entreprise coloniale semble (une fois de plus) opportun. L’analyse du discours littéraire féministe et décolonial de l’écrivaine argentine Angélica Gorodischer nous permettra d’interroger l’oppression épistémique et le regard qui l’accompagne, dans certains contextes de fabrication des « sauvages ». Les dispositifs discursifs et optiques mis en place lors de l’invasion européenne des territoires d’Abya Yala sont-ils encore présents dans nos pratiques culturelles actuelles ? Quelles sont nos responsabilités de chercheur·euses face à ces dispositifs et aux pratiques sociales génocidaires que leur perpétuation autorise ? Un bref examen de la scénographie coloniale et l’hypothèse de la permanence d’un dispositif visuel et discursif peuvent éclairer les tensions qui caractérisent notre contexte actuel, qui expose le contraste entre l’insistance des fantasmes de la blanchité républicaine et la prolifération d’explorations imaginaires d’espaces liminaires. Les deux romans de Gorodischer Opus dos (1967) et Doquier (2000) seront analysés pour les expériences heuristiques qu’ils engendrent et les outils critiques qu’ils nous proposent.

Downloads

Não há dados estatísticos.

Publicado

2023-12-28

Como Citar

SORIANO, M. On ne naît pas sauvage… vestiges archéologiques de nos futurs. Revista Ártemis, [S. l.], v. 36, n. 1, p. 50–81, 2023. DOI: 10.22478/ufpb.1807-8214.2023v36n1.68949. Disponível em: https://periodicos.ufpb.br/ojs2/index.php/artemis/article/view/68949. Acesso em: 15 abr. 2024.

Edição

Seção

Dossiê: Feminismos e decolonialidade: Acordo Internacional França/Brasil